Amener les entreprises appartenant à des femmes à l’échelle mondiale en cette période agitée

Élargissement du programme d’UPS pour les femmes exportatrices en priorité
CatalystDesktop.jpg CatalystTablet.jpg CatalystMobile.jpg

UPS s’engage à faire avancer notre monde en aidant les petites et moyennes entreprises à faire du commerce. En se concentrant sur les PME appartenant à des femmes, UPS et La Fondation UPS ont lancé le Programme pour les femmes exportatrices (PFE) en 2018.

Grâce à des partenariats avec des organismes gouvernementaux, des organismes non gouvernementaux et d’autres parties prenantes, UPS tire parti de l’influence et de l’éducation pour aider les femmes du monde entier à surmonter les obstacles au libre-échange.

« Nous avons commencé avec deux partenariats principaux lorsque nous avons lancé le programme - le Centre du commerce international basé à Genève et leur initiative She Trades. L’autre partenariat était avec l’USAID dans le cadre de l’Initiative pour la prospérité du développement mondial des femmes », a déclaré Maria Luisa Boyce, vice-présidente du commerce international et de l’Amérique latine pour les affaires publiques mondiales d’UPS. « Aujourd’hui, nous avons plus de sept partenariats. »

Mais lorsque la pandémie a frappé, les plans d’ateliers et de formation en personne du PFE ont dû être suspendus et le programme a été propulsé dans l’arène virtuelle.

Les administrateurs du programme ont également réalisé que les femmes entrepreneurs étaient touchées de manière disproportionnée par la pandémie parce qu’elles sont devenues des aidantes et des soutiens de famille.

« Nous avons dû nous arrêter et réévaluer », a déclaré Maria Luisa. « Quels étaient les besoins des femmes entrepreneures? Quel soutien pourrions-nous offrir pour les aider à faire face à la crise et à survivre? »

La réévaluation a mené à une concentration renouvelée dans trois domaines :

  • Formation spécifique au commerce électronique et au commerce numérique
  • Accès au financement
  • Formation et outils de résilience

« Nous avons également dit que nous ne pouvons pas nous limiter aux femmes. Nous devons l’étendre à toutes les petites et moyennes entreprises, car elles souffraient toutes », a déclaré Maria Luisa. « Nous avons donc lancé des webinaires mondiaux et des formations dans toutes les régions du monde pour les petites entreprises. »

À ce jour, le PFE a formé plus de 6 000 femmes et propriétaires de petites entreprises à travers le monde.

Récemment, Laura Lane, responsable des affaires générales, des communications et du développement durable chez UPS, et Nikki Clifton, présidente de l’impact social et de la Fondation UPS, ont parlé du PFE et de sa mission d’autonomisation des femmes du monde entier lors d’un événement de la Journée internationale de la femme parrainé par Catalyst.  

Histoires connexes

Powered by Translations.com GlobalLink OneLink SoftwarePowered By OneLink